Fuir Babel

Un ami qui travaille dans une très grande entreprise transnationale m’envoie ce message. Je le retranscris textuellement en changeant seulement les noms. Appelons BABEL l’entreprise où il travaille…