• Janus by Dave Bliesdale

L’effet Janus du contrôle interne

L’objectif de cette vidéo/recherche est de montrer, à travers une revue exhaustive de la littérature sur le sujet, que maîtriser une organisation ne peut se limiter aux aspects formels du contrôle (hard controls) et que les aspects informels (soft controls) sont à la fois délicats à définir et complémentaires pour couvrir au mieux les risques. La première partie est consacrée à la définition et à la mise en place, parfois inflationniste, de strates de contrôles formels, ainsi qu’aux problèmes liés à l’ajout successif de ces réglementations. La seconde partie tente de définir ou, du moins, d’approcher, les aspects des contrôles informels, afin d’aboutir, dans une dernière partie, à la question de la nature de l’interaction entre les deux aspects du contrôle interne.

Tawhid Chtioui, emlyon business school

Professeur et Dean d’emlyon business school Afrique, mes recherches portent essentiellement sur des problématiques de management de la performance, notamment le contrôle de gestion et les changements organisationnels, l’efficacité des contrôles « doux », la gouvernance et la performance organisationnelle. Je travaille actuellement principalement sur le contexte et les problématiques spécifiquement africaines. J’ai occupé des fonctions scientifiques et dirigeantes dans différentes écoles de commerce en France et enseigné dans de nombreuses écoles et universités en France et à l’international. Je suis également un « serial entrepreneur », et j’ai mené des activités de consulting et formation professionnelle.

Plus d’information sur Tawhid Chtioui :
• Son CV en ligne
• Sa page ResearchGate


Pour approfondir…

  • Thiery-Dubuisson S., Chtioui T. (2018). L’effet Janus du contrôle interne ou l’interaction de ses aspects formels et informels. Revue des Sciences de Gestion, Forthcoming.

Du même auteur :

L’effet Janus du contrôle interne

Juil 4th, 2018|Categories: Economics & Finance, Tawhid Chtioui|

L’objectif de cette vidéo/recherche est de montrer, à travers une revue exhaustive de la littérature sur le sujet, que maîtriser une organisation ne peut se limiter aux aspects formels du contrôle (hard controls) et que les aspects informels (soft controls) sont à la fois délicats à définir et complémentaires pour couvrir au mieux les risques.

Entreprises sans femmes aux conseils d’administration : vous pouvez arrêter votre reporting RSE !

Juin 14th, 2017|Categories: Non classé, Strategy & Governance, Tawhid Chtioui|

À l’ère où la responsabilité sociale et environnementale (RSE) occupe une place centrale dans les sollicitudes des parties prenantes (consommateurs, fournisseurs, salariés, investisseurs, etc.), les entreprises se sont livrées à une course effrénée en matière de divulgation d’information extra-financière.

Seriez-vous plus performant avec une femme Présidente ou Directrice Générale ?

Mar 29th, 2017|Categories: Non classé, Strategy & Governance, Tawhid Chtioui, Work & Organizations|

Dans leur étude, prochainement publiée dans le Journal of Business Ethics, Tawhid Chtioui et ses co-auteurs évaluent la relation entre la nomination de femmes aux postes de Directeur Général ou de présidente et les performances de l’entreprise. Ils mettent également en lumière les divergences entre le cas des entreprises familiales et les autres.

Juil 4th, 2018|

Leave A Comment