Pierre-Yves Gomez

 

Enseignant mais aussi chercheur, je travaille sur les questions de croyances en économie, sur la théorie des conventions, sur le modèle de René Girard. J’analyse la place et la responsabilité de l’entreprise dans la société. Je décortique les hypothèses anthropologiques sous-jacentes aux principes du management. Depuis le début des années 2010, j’étudie ce que signifie le travail vivant, comme ancrage de la « vraie vie » des « vrais gens » dans les entreprises, et plus largement dans la cité. Sujet qui unifie, finalement, ce que j’essaie de déchiffrer depuis toutes ces années : c’est dans l’expérience matérielle du travail, propre à chaque personne et en même temps commune à toutes, que se fonde une société, un destin commun dont l’entreprise est porteuse, souvent inconsciente, mais toujours efficiente.
Je suis également le fondateur et directeur de l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE).

Plus d’informations sur Pierre-Yves Gomez :
• Son CV en ligne
• Son blog
• Son profil ResearchGate

Articles liés

Entrepreneurship & GrowthPierre-Yves GomezFrançais
Picture by
Entreprises nationales, de quoi parle-t-on ?

Entreprises nationales, de quoi parle-t-on ?

A l’heure où des publics joyeux agitent leurs drapeaux et s’enflamment pour des footballeurs qu’ils voient rarement évoluer dans leurs propres championnats, la Coupe du monde éclaire, à sa façon, les enjeux complexes de la mondialisation : une équipe "nationale" peut être composée de joueurs qui n’évoluent qu’à l’étranger, où ils créent de la valeur.

Pierre-Yves GomezStrategy & GovernanceFrançais
Pierre-Yves Gomez, Innovation managériale
L’innovation managériale, ou comment l’entreprise s’adapte à la société

L’innovation managériale, ou comment l’entreprise s’adapte à la société

Ce texte est issu des travaux de réflexion du séminaire, Innovation managériale, (2014 – 2016), du Collège des Bernardins, qui a tenu son colloque conclusif le vendredi 4 novembre 2016. Ce séminaire, co-dirigé par Charles-Henri Besseyre des Horts, Maurice Thévenet, et Michel de Virville, se proposait de réfléchir aux transformations actuelles du management [...]