L’opération Train of Hope ou la puissance de l’économie du partage

En septembre 2015, la ville de Vienne s’est retrouvée au cœur de la crise migratoire naissante en Europe alors que l'Autriche ouvrait ses frontières et accueillait un flot de migrants, principalement syriens, en provenance de la Hongrie voisine. De septembre à la fin de l'année, la ville accueillit 300 000 réfugiés.

Mai 3rd, 2017|